Mike Kelley, l’un des artistes contemporains les plus influents de la côte ouest des Etats-Unis s’en est allé hier. Cet incroyable fourre-tout nourri aux théories freudiennes était connu pour ses fameuses œuvres à « l’esthétique foutoir ». Source : arts.fluctuat.net


Jusqu’au 23 février, la galerie Hussenot à Paris présente l’une de ses œuvres dans son exposition collective : Blabla et Chichi sur un bateau. Une occasion de rendre un dernier hommage à cet enfant terrible de l’art contemporain.

Pour en savoir plus sur l’expo : www.slash.fr